Onnagata


"En 1630, quand le Shogunat interdit aux femmes de jouer les pièces Kabuki, des éphèbes prennent leur place et interprètent les Wakashu Kabuki sous le nom d'Onnagata. Ces acteurs travesti dans la vie privée comme sur les planches, enflamment les passions. Leurs apparitions chocs - accompagnées de rixe et de scandales- provoque une nouvelle interdiction de l'état en 1652." Agnès Giard, l'imaginaire érotique au japon










Photographer Quentin Caffier
Assistants William Lacalmontie, Charly Couvin
Styling Sono Fukunishi
Make Up Yann Boussand Larcher  
using M.A.C. Cosmetics
Hair Jonathan Dadoun using Wella Product
Models Alex Wetter Alexandre Szmytko
 Special thanks to Hiroko Masuda & Max Laho





Articles les plus consultés